7 conseils pour faire 1 million… et plus !

Partager :
Bienvenue !
Si tu es nouveau ici, tu voudras sans doute recevoir ma conférence vidéo 100% OFFERTE « 5 étapes pour lancer ton business rentable »

Le mindset pour faire 7 chiffres et plus, c’est l’avant-dernier sujet de la série Summer Business.

 

 

Aujourd’hui j’aimerais parler d’état d’esprit, de mindset, de ce que tu as dans la tête et comment tu penses pour atteindre 1 million d’euros de chiffre d’affaires, un palier somme toute symbolique, mais aussi plus. Qu’est-ce qui fait que je suis arrivé à ce genre de résultat, est-ce qu’on peut aller plus loin, qu’est-ce qui fait que de nombreuses autres personnes ont aussi atteint ce palier et vont encore plus loin, qu’ est-ce qui fait la différence entre la personne que j’étais quand j’ai commencé à 0, et aujourd’hui et j’espère plus demain ?

On surestime ce qu’on peut faire à court terme et on sous-estime bien souvent ce qu’on peut faire à long terme. Cette citation empruntée à Tony Robbins nous montre que l’approche qu’il faut avoir dans le business, c’est toujours une vision à long terme de ce qu’on veut aller chercher, et d’être patient, ne jamais se précipiter pour éviter de se prendre les pieds dans le tapis. Et au départ j’avais tendance à ne pas être très focus, à ne pas avoir cette vision et qui est mon premier point.

1-    Vision moyen et long terme

Quand tu es sur des petites opportunités court termistes, tu as des résultats à la hauteur de petites opportunités court termistes. Et plus tu vas être patient et visualiser le succès que tu veux avoir vraiment, et plus tu vas agir comme ce qu’on appelle un gentleman. La définition du gentleman que j’aime bien c’est : gentleman is a patient wolf : un gentleman, c’est un loup patient. C’est-à-dire que le loup caractérise la faim, et la patience permet d’arriver aux moyens.

Du coup quand j’étais un peu plus jeune, j’avais tendance à m’éparpiller pour aller chercher l’opportunité qui crée le plus de résultats rapidement. Or depuis que j’ai une posture où j’ai des projets, j’ai des choses à mettre en place et je suis patient, et tous les jours sans faute, je fais quelque chose qui me rapproche de cet objectif. Eh bien depuis que je suis dans cette posture, j’ai beaucoup plus de résultats. Et plus le temps passe, et plus j’accumule les résultats.

Donc une question avant de passer sur le deuxième point, c’est : est-ce que tu es sûr que chaque jour, tu fais vraiment quelque chose qui t’amène aux résultats que tu souhaites vraiment ? Par exemple si tu veux 1 million de chiffre d’affaires, est-ce que tous les jours tu fais des propositions commerciales, tu fais de l’acquisition, tu fais de la vente ? Est-ce que tous les jours tu mets en place ça, et tu génères ça pour arriver à 1 million ? Parce que tu n’arriveras pas miraculeusement à 1 million de chiffre d’affaires en y pensant très fort. Moi je ne suis pas dans la loi de l’attraction, je suis plus dans la loi de l’action, ce qui permet d’avoir des résultats, même si il faut garder un mindset positif et toujours voir qui est-ce qu’on peut tirer d’une situation.

2-    100% focus : persistance dans l’effet cumulé

Le deuxième point qui découle un peu tout ça c’est le fait d’être 100% focus. J’ai même appelé ça la persistance dans l’effet cumulé. Tu es focus sur un tunnel de vente, sur la vente d’un produit, sur l’acquisition sur une plateforme, et que tu ne fais que ça. Un marché, une niche, un avatar, un tunnel de vente, une stratégie marketing, et tu persistes, et tu améliores. Itération, persistance, et l’effet cumulé fait qu’au départ un simple domino peut faire basculer la tour Eiffel.

3-    Vendre, vendre, vendre

La vente est au centre de tout dans une entreprise. La vente permet d’avoir des clients, ce qui permet de faire entrer du chiffre d’affaires, qui permet de recruter, qui permet de faire vivre, qui permet de rentrer des projets, qui permet de tout alimenter. Le focus principal c’est la vente. Si tu ne vends pas, tu n’as pas une entreprise, tu as un projet. Impossible de faire le million si tu n’aimes pas vendre.

Pose-toi la question. Au départ moi ça me faisait peur la vente. Si aujourd’hui tu n’aimes pas vendre ou que tu as peur de la vente, alors il est normal que tu n’aies pas les résultats à la hauteur de ton espérance et il est aussi normal que tu n’atteignes pas le million ou plus parce qu’il faut épouser cette envie de vendre, et le fait de vendre. Intégrer à l’intérieur de toi que vendre c’est rendre service à tes clients, c’est pouvoir les transformer notamment dans l’infopreneuriat, c’est pouvoir leur permettre de s’engager avec toi et d’atteindre les résultats qu’ils veulent.

Dans ce marché-là, il y a beaucoup de gens, dont moi, qui se font insulter “Arnaqueur, escroc, etc”, mais je ne crois pas à ça. Je ne crois pas à ça en fait parce que même s’il y en a aussi effectivement, la plupart des gens qui réussissent sont des gens qui sont convaincus de ce qu’ils font, et qui sont convaincus que vendre leurs produits et leurs services c’est bon pour le reste. Et c’est très difficile de générer des résultats si à un moment donné tu sais que ce que tu vends c’est de la merde, ou c’est une escroquerie. En tout cas dans l’infopreneuriat, c’est très difficile d’assumer un karma pareil, et de générer des résultats jusqu’à l’infini. Alors il y a des gens qui peut-être sont faits autrement, qui sont moins empathiques ou autre, mais plus tu seras aligné avec le fait de vendre, de délivrer et d’assumer la vente, et plus tu vas générer de chiffre d’affaires. En tout cas c’est comme ça que je le vois et que j’observe aussi dans mes résultats et les résultats des clients que j’accompagne.

4-    Se mettre dans la peau d’un investisseur publicitaire,

Dans la posture et dans les actions au quotidien. J’ai fait une vidéo à ce sujet-là notamment l’état d’esprit du publicitaire à succès. En quoi ça consiste ? Je te conseille d’aller la voir dès maintenant. La posture, les actions c’est comment réfléchit un investisseur publicitaire. Il considère que la pub c’est un investissement comme un autre, l’immobilier, la bourse ou autre. Mais lorsqu’on fait un investissement, on attend un retour sur investissement, on attend que ça génère un chiffre supérieur à celui qu’on a mis à l’origine. La pub permet d’accélérer, permet de tester, te permet de changer d’échelle en termes de résultats, et c’est un point absolument indispensable à maîtriser. Donc la posture agir c’est bien, mais agir régulièrement et massivement, c’est mieux, c’est pour ça que je dis posture et action au quotidien. Qu’est-ce que tu fais tous les jours pour aller chercher ces résultats d’un investisseur publicitaire ? Moi tous les jours je fais le point avec mon Traffic manager, les budgets de la veille, comment ils ont été dépensés, les chiffres-clés de la veille, qu’est-ce que ça a généré, etc.

5-    Se comparer le moins possible.

Pourquoi ? C’est très simple, pour éviter de se dévaluer et de faire fausse route. Avant j’avais tendance à beaucoup me comparer à untel ou untel. Tiens, elle a les résultats que je voulais, ou il est allé plus vite que moi. Et du coup j’avais tendance à me dire : mais tu es nul ou quoi ? Donc je me dévaluais et ça renforçait un sentiment de dépréciation, et c’est très mauvais pour la confiance en soi, l’estime de soi etc. Et puis ça me faisait faire fausse route. Je jalousais ou j’étais envieux des résultats d’une personne, mais en fait on n’avait pas la même vie, on n’avait pas les mêmes objectifs, on n’avait pas la même personnalité, on ne fréquentait pas les mêmes personnes, on n’avait pas la même vision de la vie. Donc en fait, ça ne servait à rien, je faisais fausse route que d’envier les résultats d’une personne alors qu’en fait, je ne me retrouvais pas du tout, je n’avais pas sa vie, je n’avais pas envie d’avoir sa vie, et je n’aimais pas du tout sa façon de penser, je n’avais pas envie de penser pareil.

Et à partir du moment où j’ai pris du recul sur l’environnement d’infopreneur, de partenaires etc, et que j’ai joué en solo, maintenant ça fait quelques années, eh bien ça m’a permis de moins me comparer, d’être plus heureux au quotidien dans mon business, d’avoir plus des résultats dans mon business et d’aller là où je dois aller avec les personnes qui m’inspirent au quotidien. Donc la comparaison, même si elle est naturelle est souvent bien plus toxique qu’autre chose.

6-    S’inspirer du génie des autres.

Pas copier, j’ai dit s’inspirer du génie des autres, et encore mieux dans d’autres secteurs, dans d’autres marchés. J’imagine que tu connais le site masterclass.com qui propose des cours en vidéo de stars dans leur domaine, que ce soit dans la cuisine, la décoration, le cinéma, l’écriture la politique même, l’histoire… Eh bien masterclass demande à des références de leur secteur de faire une masterclass de quelques heures sur un sujet. Et nous, on est abonnés à ça et le fait de regarder des chefs, parce qu’aussi je suis d’une famille de restaurateurs, le fait de s’inspirer de chefs ou de musiciens ou d’auteurs, autres que dans ce que je fais moi, de ce que je fais concrètement tous les jours, ça me permet de dire : waouh, j’aime beaucoup cette approche géniale que lui il a, cette façon de parler, cette façon d’être, cette façon de penser, cette façon de créer, cette façon d’aller au bout des choses… Ça m’inspire dans mon métier à moi d’accompagnateur, de mentor dans le business en ligne, dans l’infopreneuriat, et je te conseille de le faire aussi. Ne pas être uniquement dans ton microcosme, dans ton micromarché, parce qu’à un moment donné, il y a un tel taux de consanguinité que tu ne peux plus t’améliorer, que tu ne peux plus penser en dehors de la boîte, comme disent les américains ; think outside the box. Et plus tu vas enrichir cette culture des génies d’autres marchés, d’autres secteurs, et plus ça va t’inspirer à faire d’autres choses, prendre des risques etc.

7-    Sortir de la posture du héros omnipotent

C’est-à-dire celui qui fait tout, qui va y arriver tout seul ; en réalité c’est juste un artisan débordé et limité, j’en ai parlé dans une précédente vidéo (artisan vs chef d’entreprise) pour jouer en équipe avec des talents comme un chef d’entreprise. Donc sortir du solopreneur si telle est ta destinée, si telle est ton envie, si tel est ton objectif, c’est le cas pour moi, sûrement pour toi aussi si tu me regardes. Et jouer en équipe avec des talents comme Antoine qui me film, qui va faire le montage de cette vidéo, comme Gaël qui est mon bras droit, comme Hugues qui est aussi un pilier, comme Vedank, comme toutes ces personnes qui m’entourent au quotidien, qui me donnent envie, qui me permettent d’aller plus loin et plus haut, eh bien je préfère 1000 fois cette posture, parce que ça me permet d’avoir ces résultats-là et aussi d’être plus aligné avec ce que je fais et ma zone de génie, que d’être tout seul et dire que je peux y arriver, que je peux tout faire, je n’ai besoin de personne.

« Je me suis fait tout seul » n’existe pas, c’est un peu ce que disait je crois Arnold Schwarzenegger dans une préface d’un livre de Tim Ferriss, Tools of titans. Il disait : je ne me suis jamais fait tout seul en fait. J’avais mon coach, j’avais mon manager, j’avais tels partenaires au cinéma, tel financier… On ne se fait jamais tout seul. On est toujours issus de conseils, d’expériences, avec d’autres personnes. Ça n’existe pas le mythe du héros omnipotent qui sort de nulle part et à qui il arrive des trucs extraordinaires. Il faut forcément à un moment donné que ce soit lié à des expériences sociales et au fait d’être inspiré, et de mettre en place ce qu’on appelle l’épigénétique. C’est-à-dire que ton environnement te permet de t’améliorer et de te tirer vers le haut.

Je suis content de finir sur ce point-là parce qu’il a fait une grosse différence pour moi dans mon parcours et notamment dans l’atteinte des résultats que j’ai aujourd’hui et j’espère que j’aurai demain. Et voilà pour les 7 clés ! Rendez-vous pour notre dernier sujet de la série Summer Business. Je te parlerai de ce que je retiens de 15 ans d’expérience en entrepreneuriat avec des petites pépites je l’espère.

Donc dis-moi ce que tu as pensé de tout ça, laisse un commentaire juste en dessous. Pour aller plus loin, tu peux accéder à ma formation gratuite, les 5 étapes pour lancer ton business en partant de zéro, ou tu peux prendre un rendez-vous téléphonique avec mon équipe c’est possible aussi, pour savoir comment on peut t’accompagner pour lancer ton business et atteindre 100 000 euros en 6 mois. Je te remercie et je te dis à très bientôt !


🎁 Lance ton business rentable en partant de zéro : https://alexandreroth.com/masterclass
☎️ Profite d'un entretien téléphonique OFFERT avec mon équipe : https://alexandreroth.com/entretien

Une question, un avis ? Échangeons !

Notre site utilise des cookies. Avec votre consentement, nous les utiliserons pour mesurer et analyser son utilisation (cookies analytiques), pour l'adapter à vos intérêts (cookies de personnalisation) et pour vous présenter des publicités et des informations pertinentes (cookies de ciblage).

Conférence vidéo OFFERTE: Comment doubler ton business en 3 mois ?